Biographie
  • Français
  • English

Révélée à l’occasion de sa distinction au premier Tremplin pour Jeunes Cheffes d’Orchestre à la Philharmonie de Paris en 2018, Lucie Leguay poursuit une carrière éclectique lui permettant d’aborder avec passion et une énergie remarquable un très large répertoire. Depuis 2019 elle assiste de grands chefs et orchestres tels que Mikko Franck à l’Orchestre Philharmonique de Radio France, Matthias Pintscher à l’Ensemble intercontemporain, Case Scaglione à l’Orchestre National d’île de France, Alexandre Bloch à l’Orchestre National de Lille et Arie Van Beek à l’Orchestre de Picardie.

Parmi les moments forts de cette saison Lucie Leguay dirige l’Opéra « Die Fledermaus » de Johann Strauss au C.N.S.M.D de Paris en collaboration avec la Philharmonie. Elle dirige également la création mondiale d’Hector Parra « La mort i la primavera » pour deux chefs et deux ensembles en co-direction avec Peter Rundel, l’Ensemble intercontemporain et le Remix Ensemble à la Casa da Música de Porto puis à la Philharmonie de Paris. Invitée par la journaliste Anne Sinclair pour l’émission Fauteuils d’Orchestre sur France 5, Lucie se produit avec l’Orchestre de Chambre de Paris en mars prochain.

Passionnée par le répertoire français elle enregistre en 2021 pour Alpha Classics des oeuvres autour de Camille Saint-Saëns et Francis Poulenc avec l’Orchestre National de Lille, le Duo Jatekok et Alex Vizorek pour une nouvelle version du Carnaval des animaux.

En France et à l’étranger Lucie multiplie les diverses collaborations avec l’Orchestre Philharmonique de Radio France, le Brussels Philharmonic, le Nordwestdeutsche Philharmonie au Concertgebouw d’Amsterdam, le Münchner Symphoniker, le Nürnberger Sinfoniker, le Noord Nederland Orkest, l’Opéra de Lille, l’Opéra de Toulon, l’Orchestre National de Lyon, l’Orchestre National de Bordeaux, l’Orchestre National des Pays de La Loire, l’Orchestre National de Metz, Les Siècles, l’Orchestre Symphonique de la Garde Républicaine, l’Orchestre Symphonique du Pays Basque, l’Ensemble Modern à Francfort, l’Orchestre National de Bretagne, l’Orchestre de Chambre de Genève, l’Ensemble Sillages, l’Ensemble 2e2m, l’Ensemble Contrechamps à Genève ainsi qu’au Théâtre Mariinsky lors de l’ouverture du festival Re-Musik, ou encore avec l’Orchestre National de Bogota et l’artiste Wax Tailor. Lors d’une tournée en Corée elle dirige la comédie musicale « Les misérables en concert » à Séoul et Pusan.

De 2019 à 2021 Lucie assiste lors du Verbier Festival les chefs d’orchestre tels que Valery Gergiev, Daniel Harding, Antonio Pappano, Klaus Mäkelä, Lahav Shani, Gabor Takacs-Nagy et Manfred Honeck.

Formée à la direction d’orchestre par Jean-Sébastien Béreau, elle reçoit les conseils de Pekka Jukka Saraste, Alain Altinoglu, Clark Rundell et Mark Heron. En Suisse et en Hongrie elle collabore avec les compositeurs Peter Eötvös, Heinz Holliger et Kaija Saariaho. Diplômée d’un Master de direction d’orchestre à la Haute École de Musique de Lausanne dans la classe d’Aurélien Azan Zielinski, elle est également diplômée de l’École Supérieur Musique et Danse des Hauts de France et du Conservatoire à Rayonnement Régional de Saint-Maur-des-Fossés à Paris. Lucie fonde en 2014 l’Orchestre de Chambre de Lille (OCL).