Biographie
  • Français
  • English

Musicienne dynamique et éclectique, elle mène une double activité de pianiste et de chef d’orchestre. Titulaire d’un Master de direction d’orchestre à la Haute École de Musique de Lausanne dans la classe d’Aurélien Azan Zielinski, elle est également diplômée de l’École Supérieur Musique et Danse des Hauts de France et du Conservatoire à Rayonnement Régional de Saint-Maur-des-Fossés à Paris.

Lauréate de plusieurs concours internationaux, Lucie remporte en 2019 le poste de chef assistante avec quatre orchestres : l’Ensemble Intercontemporain avec Matthias Pintscher, l’Orchestre National d’île de France avec Case Scaglione, l’Orchestre Nationale de Lille avec Alexandre Bloch et l’Orchestre de Picardie avec Arie Van Beek. Elle est distinguée en novembre 2018, lors du premier Tremplin pour Jeunes Cheffes d’Orchestre à la Philharmonie de Paris. L’année précédente, elle accède aux huitièmes de finale du Concours International de chefs d’orchestre à l’Opéra Royal de Wallonie-Liège. En 2016 elle remporte le Prix de l’Orchestre Camera de Florence lors du Concours International de Direction d’Orchestre à Empoli (Italie).

Sélectionnée comme chef assistante au Verbier Festival 2019 Lucie collabore avec les chefs d’orchestre tels que Valery Gergiev, Lahav Shani, Gabor Takacs-Nagy, Manfred Honeck, Fabio Luisi. Formée à la direction d’orchestre par Jean-Sébastien Béreau, elle reçoit également les conseils de chefs renommés tels que Pekka Jukka Saraste, Mark Shanahan, Clark Rundell et Peter Eötvös. Depuis 2018 elle travaille régulièrement auprès de ce dernier à Budapest pour suivre les masterclasses de direction dédiées au répertoire contemporain.

Ces enseignements ont nourri son inspiration et sa curiosité pour un répertoire très riche allant de l’opéra à la musique contemporaine tout en passant par le répertoire symphonique. L’interprétation fidèle du texte est au coeur de sa formation, de sa définition du rôle de chef d’orchestre et de ses activités musicales. Notamment à travers la création et la collaboration avec des compositeurs contemporains. En Suisse et en Hongrie elle travaille auprès de Heinz Holliger, Kaija Saariaho, Peter Eötvös, Donghoon Shin, Mikel Urquiza, Alex Nante, Aaron Holloway-Nahum, William Blank, ou encore Luca Antignani.

Lucie se produit régulièrement en France et à l’étranger avec divers orchestres tels que l’Orchestre National de Lille, Les Siècles, le Brussels Philharmonic, l’Orchestre National d’Île de France, l’Opéra de Lille, l’Orchestre National des Pays de La Loire, l’Orchestre National de Lyon, l’Orchestre Symphonique de la Garde Républicaine, l’Orchestre National de Metz, l’Orchestre National de Bretagne, l’Opéra de Toulon, l’Ensemble Intercontemporain, l’Ensemble Aedes, l’Orchestre de Picardie, l’Ensemble Sillages, l’Ensemble Contrechamps à Genève, l’Orchestre Démos à l’Orchestre National de Lille, l’Orchestre National de Bogota avec l’artiste Wax Tailor. Elle dirige lors d’une tournée en Corée le spectacle « Les misérables en concert » à Séoul et Pusan. .

Lucie fonde en 2014 l’Orchestre de Chambre de Lille (OCL) avec une ambition : diffuser la musique pour tous, dans des endroits où on ne l’attend pas. L’OCL se produit dans la métropole lilloise avec des concerts de différents formats et aux esthétiques diverses allant de « la découverte des instruments » à la grande symphonie. La transmission et les pratiques collectives sont au coeur des projets pédagogiques de l’orchestre qui, en parallèle aux concerts propose des ateliers de sensibilisation. L’orchestre et sa chef se produisent dans des lieux insolites avec la volonté de rencontrer de nouveaux publics.